La Clef, Saint-Germain-en-Laye, 3 octobre 1998

Chokebore + Purr + Quark

Premier concert rock de la saison à La Clef, la fameuse salle des Yvelines. Plus de 200 personnes se sont amassés dans la salle dont la température ambiante contrastait fortement avec celle de l'extérieur ! Quark, groupe du 78, ouvrait le concert plutôt bien. Leur musique est un mélange de rock bruitiste et expérimental à l'arrière-goût pop-rock. La basse et les rythmiques de certains morceaux pouvaient même faire penser parfois à du Primus... Débridé et décalé, tout simplement. Purr prend le relais. Le CD (sur Prohibited rds) a du en laisser plus d'un pantois, tant leur compos apparaissaient limpides, travaillées et touchantes. La version live m'a un peu déçue. Toute l'intensité que j' ai pu ressentir à l'écoute du CD n'est pas du tout ressortie sur scène ! Le son n'y était pour rien (le son à La Clef étant généralement bon), alors...je ne sais pas. A revoir un autre jour. Enfin, Chokebore monte finalement sur scène et entame son set par "Pacific Sleep Patterns". Hop ! Ca commence déjà à bouger et à sautiller dans tous les sens. Ils continuent avec "Popular Modern Themes", et là c'est l'hystérie, ça saute, ça slamme et.... ça chante en chœur ! Chokebore a un fan-club français tout désigné, c'est hallucinant ! Qui l'eût cru ! Néanmoins, les quatre gars sont en train d'assurer le spectacle et en donnent pour son argent au public ébahi. Ils enchaînent avec les "standards" ("You Are the Sunshine of My Life", "Valentine", "Narrow"), et alternent de manière judicieuse morceaux calmes ("Days of Nothing", "A Taste for Bitters"...) et plus énervés ("One Easy Pieces", "Comeback Thursday"...). Un bon concert et une prestation digne de ce nom.

Romain Furia

SDZ