Chokebore - It's a Miracle

Il aura donc fallu attendre quatre ans pour voir le groupe d'origine haiwaienne donner une vraie suite au monochrome "Black Black"... Imaginez donc le nombre de cierges que ça fait pour entretenir la flamme unique de ce groupe. Le EP "Strange Lines" et l'album solo de Troy B. Balthazar avaient certes aidé tous les fidèles à conserver leur foi mais il faut bien reconnaître qu'on n'y croyait plus vraiment. Avec une tournée européenne en demi-teinte l'année dernière, le groupe semblait quelque peu essouflé sur son Chemin de Damas. Alors c'est vrai (et même sans le sceau officiel du Vatican Inc. qui n'a pas encore authentifié cette résurrection improbable) on peut dire que ces 11 titres sont un miracle. Si "Ciao L.A." et sa power pop aux accents pixiens ouvre avec surprise ce nouveau testament, "Geneva" remet vite ensuite le groupe sur les rails qui l'ont mené vers ce pourquoi on l'aime. Les morceaux lents, tant portés par la voix délicieusement volatile de Troy que par les mélodies 'inoisydieuses' et vénéneuses des guitares, témoignent encore de la capacité folle que le groupe a pour composer avec finesse et maîtrise ses états d'âmes. Ces titres sont peut-être tristes, mélancoliques ou romantiques (qui sait ce que vous avez envie d'y trouver) mais avant tout ils sont forcément beaux car on sent derrière un groupe talentueux et attentif dans les moindres détails (guitare acoustique, piano, clavier) pour atteindre une certaine perfection. Le son est excellent et rend justice à toutes les nuances requises pour ce genre d'exercice. Alors est-ce un retour sans faute ? Disons que "Ultra-Lite" et "Person You Chose" sont deux chansons d'une qualité inférieure... et puis l'album ne fait que 38 minutes... Enfin, rangez vos livres de prières pour vous faire plaisir avec ce nouvel objet de culte... et ça vous évitera d'aller à Lourdes.

Voir aussi : Troy B. Balthazar, Pixies

Chris

Positive Rage (mai 2002)