Chokebore - A Part from Life

Live

Les acides digressions de Chokebore sur leur terrain de prédilection.
Jamais à court d'antagonismes, les Hawaïens frigorigènes de Chokebore se sont enfermés tout l'été, au plus fort de la canicule, pour échafauder la descendance de leur glacé et glaçant It's a Miracle.
En attendant 2004 et le baptême de ce nouveau chaud-froid acidulé, voici un album live miraculeux, planté à une croisée des chemins qui lui donne d'emblée un évident profil de rétrospective.
C'est là, en direct, que Chokebore développe son meilleur atout relationnel : il y a beaucoup d'humain dans ce que Troy et ses martiens d'Hawaï offrent en concert.
On y rigole, parfois jusqu'au jaune, on y prend aussi de sévères coups de blues brumeux derrière la casquette. On y partage une vraie tranche de vie, en somme. Ce retour du contact au cœur du show est palpable ici. Même dans ses tristesses insondables, la communion est la seule finalité du spectacle.
Cet album, enregistré lors de La Route du Rock 2001, n'est sans doute pas le meilleur live du monde, mais il se rapproche de ceux qui ont créé l'évènement avec plus de pulsions cardiaques que de sons usinés. Et il y avait longtemps, tous consortiums musicaux confondus, que le biologique n'avait pris le pas sur le mécanique.
Chokebore est un groupe dont les guitares crient et pleurent autant que le chanteur : allez savoir dans quelle catégorie mettre ça ? Chokebore est un groupe dont les guitares crient et pleurent autant que vous : et là, c'est plus parlant.
D'autant plus que la déclinaison en public rend aux options maison toute leur sève, dépression des sens et coups de sang étranglés compris.

Jean-Luc Manet

Les Inrockuptibles #407 (17-23 septembre 2003)